L'UTBM en image
 

IMSI : ingénierie et management des systèmes industriels

Version imprimableSend by email
 
Crédit photo : Airbus

Systèmes industriels : le terrain des ingénieurs
 

Objectifs de la formation

 
  Industrialiser un produit, concevoir l’ensemble d’une usine ou le détail d’une machine, mettre
    au point un procédé nouveau : c’est le domaine de l’ingénierie de process

  Piloter une installation industrielle, animer une équipe ou un projet : c’est le domaine du
     management de process, qui mêle les aspects humains (animation) et techniques (gérer un
     parc de machines, optimiser un flux)

 

Vous êtes actuellement en :

  DUT GMP    CPGE (maths SPE, toutes filières) Licence, licence pro
  DUT MP    Prépa intégrée Master 1
  DUT QLIO  BTS (IPM, CPI, MI, CIRA …)
  DUT GIM  
  DUT GEII  


Vous vous passionnez pour certains des thèmes suivants...
 

  La production (fabrication - assemblage), l'organisation
  La robotique, l'automatique
  La mécanique, les matériaux
  La conception et la fabrication assistée par ordinateur (CAE, CFAO).
  La qualité, l'amélioration continue (lean manufacturing, six-sigma)
  La logistique industrielle, la gestion de production
  L'animation d'équipe, le management de projet
 

… devenez  :

  ingénieur bureau d'études
  ingénieur méthodes, ingénieur industrialisation
  ingénieur responsable de production
  ingénieur qualité
  ingénieur maintenance
  ingénieur logistique
  ingénieur projet
  ingénieur amélioration continue

On vous attend sur le terrain !

Agro-alimentaire, aéronautique, automobile, horlogerie, luxe, énergie, transport, pharmacie… De toutes tailles et de tous secteurs, les entreprises s’accordent sur le profil de l’ingénieur en systèmes industriels : un acteur de terrain capable de coordonner des partenaires de tous métiers, en s’appuyant sur sa culture scientifique solide, son approche pragmatique et son réflexe du travail en équipe.

Sa formation est pluridisciplinaire : conception mécanique, automatismes, procédés de fabrication, organisation industrielle, qualité, management de projets… Côté virtuel, le couplage CAO + usine numérique permet de concevoir un produit en 3D, de représenter les étapes de sa fabrication, de modéliser les machines, et simuler les flux. Côté réel, les moyens et plates-formes pédagogiques sont un lieu d’expérimentation des technologies de production : usinage à grande vitesse, découpe par jet d’eau, métrologie 3D laser, injection plastique, fabrication additive, robotique industrielle… Enfin sur les lignes de production de l’usine-pilote, l’étudiant se confronte à des situations réalistes (résolution de problèmes - amélioration continue) qui le préparent au rôle d’animateur d’un ingénieur de terrain.

 

 J’ai réalisé mon projet de fin d’études dans l’entreprise Armor, leader mondial des consommables pour l’impression par transfert thermique. J’ai intégré une équipe d’ingénieurs engagée sur des projets d’optimisation de procédés à forte valeur ajoutée technique. Les compétences acquises lors de mes UV m’ont permis d’être rapidement opérationnel sur le terrain. J’ai prolongé ma mission au sein du groupe par un VIE (Volontariat International en Entreprise), d’abord aux Etats- Unis où j’ai suivi la mise en service et la montée en charge d’un équipement robotisé. Désormais à Singapour, je contribue aux projets industriels des filiales de la zone Asie/Pacifique dans des domaines variés : procédés, robotique, amélioration continue.

Ronan FONTENAY
diplômé en 2014

Les fonctions principales exercées par les diplômés*


 

> Enquête emploi 2015 - le département Ingénierie et management des systèmes industriels en chiffres

> S'inscrire à l'UTBM et devenir ingénieur

 

 

retour en haut de la page Haut de page