L'UTBM en image
 

Filières

Version imprimableSend by email

 

Filière Conception et Développement de Produits (CDP)

 

Objectif de la filière :

Les ingénieurs issus de la filière CDP sont formés pour transformer les expressions des besoins du marché en cahier des charges puis en concepts de produits, et enfin en prototypes intégrant tous les aspects industriels. La conception de produits nécessite une démarche globale et méthodique, dite systémique, qui requiert l'implication de plusieurs métiers de l'entreprise. L'ingénieur issu de cette filière sera capable de transformer un cahier des charges fonctionnel en concepts de produits, puis en prototype intégrant tous les aspects industriels, avec la capacité d'en poursuivre le développement jusqu'à la mise en fabrication. Dans le cadre de projets réalisés avec des entreprises industrielles, au niveau local, national voire international, les étudiants seront amenés à utiliser plusieurs outils informatiques avancés d'aide à la conception et au prototypage rapide de produits (Conduite de Projets, CAO, Calculs Eléments Finis, Gestion de Données Techniques, Ingénierie collaborative, Ingénierie à base de connaissances, numérisation 3D, prototypage rapide, etc.).



Filière Sciences des Matériaux Appliqués aux Projets Technologiques (SMART)

 

 

Objectif de la filière

Les matériaux, les procédés d’obtention, de post-traitement, de caractérisation et les technologies associées figurent parmi les domaines clés à maîtriser dans l'accompagnement du développement technologique. Les ingénieurs issus de la filière SMART visent donc à innover dans la conception et le développement de produits grâce aux matériaux et aux procédés, tout en intégrant les dimensions sociétales et environnementales. Les enseignements prodigués au sein de la filière SMART, et récemment fortement rénovés pour intégrer des résultats et des moyens issus de la recherche et orientés vers les nouveaux matériaux et vers les nouveaux procédés de Fabrication Additive, permettent de développer des capacités d'innovation maîtrisée et de qualité technico-économique, toutes deux essentielles à la conception et au développement des produits et des procédés industriels, en allant de la recherche des choix technologiques jusqu'à leur mise en œuvre en production.



Filière Conception des Systèmes Mécatroniques (CSM)

 

Objectif de la filière :

L’objectif de cette filière CSM est de former des ingénieurs capables de concevoir et de gérer des systèmes mécatroniques complexes, c’est-à-dire intégrant différentes techniques et technologies (mécanique, informatique, automatique, électronique). L’ingénieur “mécatronicien” est plus un architecte, un généraliste qu’un spécialiste. L’enseignement, appuyé sur les secteurs de la mécanique, est ouvert aux systèmes complets avec des fonctions élargies (asservissements, capteurs, actionneurs, microcontrôleurs…). Il intègre de nombreuses réalisations de projets en équipe, avec mises en situation quasi industrielles. La formation dispensée au sein de filière CSM apporte également des méthodes et de outils de développement de systèmes mécatroniques parmi les plus modernes qui puissent exister sur le marché et qui sont utilisés dans l’industrie.

Filière Modélisation et Optimisation de Systèmes Thermomécaniques (MOST)

Objectif de la filière :

Formés sur les outils de modélisation et de simulation numérique actuellement utilisés dans l’industrie, les ingénieurs issus de la filière MOST savent s’adapter aux situations les plus diverses dans tous les secteurs d’activité où la mécanique est présente. Les enseignements dispensés au sein de cette filière sont conçus pour permettre aux ingénieurs d’exercer leur futur métier avec de nombreuses compétences : capacités d’analyse et d’évaluation de la pertinence des résultats de simulations et d’essais, de telle sorte qu’ils puissent maîtriser des projets collaboratifs dans des domaines application variés : structures mécaniques soumises à des contraintes multi-physiques linéaires et non-linéaires, moteurs et autres propulseurs, systèmes de production centralisée d’électricité, énergies renouvelables, développement de codes de calcul industriels, etc.
 
 
 
retour en haut de la page Haut de page