L'UTBM en image
 

Ingénieur(e) génie électrique

Version imprimableSend by email

 


Objectifs de la formation

  Acquérir une solide culture technique et scientifique dans les domaines du Génie électrique
    (électronique, électrotechnique, électronique de puissance, automatique et informatique
     industrielle)
  S’adapter aux techniques et aux exigences d’un environnement complexe en perpétuelle
     évolution
  S’engager dans une expérience concrète en entreprise, et acquérir des connaissances
     théoriques

Répondre aux besoins industriels

La formation d’ingénieur(e) en génie électrique par apprentissage s’appuie sur les équipements de haut niveau du département Énergie de l’UTBM. Le département dispose d’une plateforme de formation et de transfert technologique axée sur les transports terrestres et l'énergie. Elle permet aux apprentis de développer des projets en adéquation avec les technologies existantes et émergentes.

 

Kart électrique réalisé par les étudiants de la filière Génie électrique par apprentissage

Cette formation s’appuie sur les compétences scientifi ques et technologiques du laboratoire Systèmes et Transports (SeT) de l'Institut de Recherche sur les Transports, l’Énergie et la Société (IRTES).

Elle bénéficie également des relations et partenariats industriels, universitaires et internationaux du département Énergie.Chaque année, les apprentis effectuent 600h à l’école et 1000h en entreprise, selon une alternance progressive. Ces alternances, entre périodes de formation et en entreprise, permettent de combiner l’acquisition de connaissances théoriques et leur mise en application dans un environnement industriel.

 

Organisation de la formation 

Durant les trois années de formation, les enseignements s’articulent autour des domaines de l’électrotechnique, l’électronique de puissance, l’automatique, l’informatique industrielle, l’électronique. Les mathématiques, la gestion de projet, la communication ainsi que l’anglais constituent également des points importants du cursus.

Le dernier semestre de formation permet de mettre en oeuvre les compétences acquises dans le cadre de projets techniques comme dans un bureau d’études. Exemples de projets menés : kart électrique, véhicule hybride, robot autonome.

Rythme de l'alternance pour l'année universitaire 2015/2016*

 

Entre formation et entreprise

"Mon domaine, c’est l’électricité et tout ce qui tourne autours. Je le savais d’ores et déjà à la fin de mes années lycée lorsqu’il a fallu choisir ma formation future. L’UTBM m’a attiré pour sa formation complète en génie électrique, son ouverture à l’international et la possibilité d’effectuer cette formation par apprentissage.  J’intègre donc l’UTBM en septembre 2010 en débutant mon cursus d’ingénieur par une formation de tronc commun, en orientant mes choix de cours vers mon domaine électrique. J’ai eu la chance d’effectuer, durant ces deux premières années de formation, un semestre Erasmus à Riga en Lettonie. C’était une expérience extraordinaire qui m’a permis de m’enrichir culturellement et humainement. Le tronc commun touchant à sa fin, je me suis conforté dans mon envie de continuer ma formation par apprentissage, et j’ai eu l’opportunité d’intégrer en 2012 les équipes d’EDF sur le chantier de la centrale nucléaire de nouvelle génération EPR à Flamanville. Durant ces trois années d’alternance, j’ai acquis de nombreuses responsabilités et participé activement à la résolution des problèmes de chantier et au déploiement de modifications sur ce grand projet. L’apprentissage m’a permis de prendre part à un grand projet et des problématiques concrètes, et c’est pour moi le meilleur moyen d’apprendre le métier d’ingénieur, avec une formation en immersion dans le milieu industriel."

Sébastien Stoquert
apprenti en 3e année

 

 S'inscrire

 

 

retour en haut de la page Haut de page